Conseils








Quel avenir pour le métier de sage-femme ?

Dans un contexte de mécontentement de la profession, les sages-femmes ne se sentent toujours ni reconnues ni valorisées pour un métier pourtant crucial, contribuant à la santé des femmes. Elles participent à la prévention et au suivi gynécologique, posent des actes médicaux. Leur nombre n’est toujours pas suffisant mais elles pourraient soutenir encore mieux les médecins et gynécologues pour un parcours santé des femmes plus efficace, si l’on avait recours plus facilement à leur expertise.